L’édito du mois

 


 

« Un mur, une cause », BNP Paribas se mobilise aux côtés de Diversités Pastel

La diversité est l’affaire de tous chez BNP Paribas. Pour s’en convaincre, il suffit de rappeler que le groupe bancaire français a été le premier à signer la Charte de l’Autre Cercle en octobre 2015, engageant ainsi tous ses collaborateurs à créer un environnement inclusif pour les personnes LGBT.

Dans la foulée, le réseau Pride France était créé, regroupant les salariés interpellés par les questions liées à l’orientation sexuelle et l’identité de genre. Si cette démarche s’ancre dans une politique plus globale de responsabilité sociale et environnementale prônée par la banque, l’axe diversité et inclusion repose sur un principe clé : la formation à cette diversité et la lutte contre les discriminations, au travers d’actions menées dans chaque région et directions locales du Réseau France.

Le 16 mai dernier a eu lieu la 1ère édition de la Cérémonie des Rôles Modèles LGBT+ et Alliés à Paris. A cette occasion, 3 collaborateurs et collaboratrices furent distingués ainsi que Jean-Laurent Bonnafé, Directeur Général du Groupe.

La direction Occitanie se mobilise depuis des années dans la région toulousaine. Apprenant la création de Diversités Pastel, des collaborateurs engagés dont Anne-Christine Hourriez, Fanny Id Hassi et Pascal Montgaillard n’ont pas tardé à venir à la rencontre de notre association. Présentant nos axes de travail pour 2019, l’équipe de la BNP PARIBAS a vite été séduite par l’exposition Le Cinéma contre l’Homophobie. Il faut dire que ce support s’adaptait bien au projet naissant « Un mur, une cause », qui consiste à consacrer un espace dans chaque agence à une thématique liée aux questions d’inclusion et de diversité. D’où l’idée de proposer à leurs agences tarnaises de diffuser des posters de l’exposition sur un mur, en même temps qu’une affiche de présentation de Diversités Pastel.

Les sept principales agences tarnaises ont joué le jeu, que ce soit à Carmaux (voir photo en une), Lavaur, Saint-Sulpice, Graulhet, Gaillac, aux Portes d’Albi, ou à Albi (voir photo ci-contre). Le directeur de cette dernière, Geoffray Dessomme, a pu témoigner de l’engouement qu’a suscité le projet auprès de ses collaborateurs : « Régulièrement, nous prenons une affiche pour la lire, et c’est vrai qu’il y a certains sujets qu’on ne connaît pas, finalement. Donc ça a éveillé notre curiosité et celle des clients, qui ne sont pas habitués à voir une exposition dans une agence bancaire. […] Nous sommes fiers de participer et de faire partie des précurseurs à ce type d’événements ».

Anne-Christine Hourriez, salariée de BNP Paribas depuis près de quarante ans, pouvait conclure : « Grâce à cet engagement, nous ne sommes plus obligés de nous inventer une autre vie. Nous pouvons être nous-mêmes dans notre cadre professionnel ».

Ce partenariat informel se décline ainsi pour Diversités Pastel tel un porte-voix pour lutter contre les discriminations des LGBT dans le milieu bancaire, une sphère où il reste à œuvrer et sensibiliser.

Tony KUNTER, d’après des propos recueillis auprès de la BNP et validés par ses soins.